.

Article sur le Sphinx

 Exemple de Détermination d'un Insecte. 

PARIS

NORMANDIE

Bernay  

Le sphinx sait jouer l'imposteur

Comment se faire régaler de miel à peu de frais, quand on en raffole ? Le papillon nommé sphinx tête de mort, a trouvé une solution qui consiste à imiter les sons émis par la reine, afin de bénéficier d'un régime alimentaire spécial au sein des colonies d'abeilles. Si l'imposture est réelle, le mystère reste entier concernant la méthode qu'emploie ce fameux papillon pour s'introduire dans la boîte à sucre, en raison de sa grande taille.
C'est avec quelques anecdotes de ce genre que l'entomologiste, Alain-Michel Bea, qui a fini ses études au muséum d'Histoire naturelle, captivera l'assistance. « Les papillons de nos régions n'ont rien à envier aux papillons exotiques », atteste-t-il.
Aller à la chasse aux papillons peut constituer un passe-temps original durant la saison estivale mais surtout, être très instructif à condition de prendre quelques précautions concernant l'avancement sur le terrain, qui peut abriter des bêtes un peu plus « méchantes » que l'inoffensif sphinx tête de mort, comme les guêpes ou les frelons.
L'observateur émérite, Alain-Michel Bea, également membre de l'Opie (Office de protection des insectes et de leur environnement) et du WWF, se fera donc le porte-parole des insectes que l'on peut être amené à déranger dans leur biotope.
Il nous fera comprendre que leur diplomatie est quelquefois très limitée lorsque l'on s'avise de marcher sur leurs nids.
Le public pourra poser, à l'issue des conférences, les questions sur ce monde étrange de l'infiniment petit qui, paradoxalement, est infiniment grand… et trop peu connu.
Deux conférences sont prévues
aujourd'hui samedi et demain dimanche,
de 15 h à 17 h, à la salle des fêtes
dans le cadre d'une exposition dont l'entrée est libre, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h.

 Article paru dans PARIS NORMANDIE le 26 juillet 2009