.

Comment c'est fait un insecte S1

 

Anatomie et physiologie de l'insecte 

 

partie-d-anatomie-d-un-insecte-1.jpg

A- Tête B- Thorax C- Abdomen

1. antennes
2. ocelle inférieure
3. ocelle supérieure
4. œil composite
5. cerveau (ganglion cérébral)
6. prothorax
7. artère dorsale
8. tubes trachéaux (trompe en spirale)
9. mésothorax
10. métathorax
11. première paire d'ailes

12. seconde paire d'ailes
13. boyaux médians (estomac)
14. cœur
15. ovaire
16. boyaux arrières (intestin, rectum & anus)
17. anus
18. vagin
19. chaîne ganglionnaire ventrale
20. tubes de Malpighi
21. coussinet
22. griffes

23. tarse
24. tibia
25. fémur
26. trochanter
27. boyaux avant (jabot, gésier)
28. ganglion thoracique
29. coxa
30. glande salivaire
31. ganglion sous-œsophagien
32. pièces buccales

 detail-anatomique-1.jpgDétails anatomiques externes

 

 

 

 

 

1 antenne / 2 Mandibule / 3 Labre (= lèvre supérieure) / 4 Palpe maxillaire / 5 Clypeus / 6 Frons / 7 Vertex / 8 Scutum / 9 scutellum / 10 élytre (= 1re paire d'aile) / 11 abdomen / 12 stigmate / 13, 14, 15 pattes (antérieure, moyenne, postérieure)

Les insectes sont recouverts d'une cuticule chitineuse comme tous les arthropodes. Il s'agit d'un exosquelette qui leur permet de limiter les pertes d'eau en milieu aérien.

La respiration de l'insecte se fait grâce à des invaginations du tégument appelées trachées qui constituent un réseau apportant l'oxygène nécessaire, directement aux cellules. Ces trachées s'ouvrent sur l'extérieur par des stigmates respiratoires à ouverture variable, sur les côtés des segments (que l’on nomme pleurites) thoraciques et abdominaux. L'appareil circulatoire n'a donc pas ou peu de rôle primordial pour la respiration (à quelques exceptions près comme les larves de chironome  (diptère vivant dans des milieux très faiblement oxygénés). L'appareil digestif est constitué d'un intestin en trois parties : [stomodeum (intestin antérieur), mésentéron (intestin moyen) et proctodeum (intestin postérieur).] Le stomodeum et le proctodeum sont recouverts de cuticule puisqu'ils sont issus d'invaginations du tégument.

Lire suite →