.

Le papillon de la graisse

La faune des cadavres (suite)

Le papillon mangeur de graisse  /  la pyrale de la graisse.

 Nous avons vu les coléoptères qui se délectaient des graisses fermentées (nous savons que ce sont les Dermestes), mais si l'on observe attentivement le cadavre X on voit une petite chenille d'un Hétérocère (papillon de nuit) qui est Aglossa cuprina = pinguinallis (l'Aglosse de la graisse). Il appartient à la Famille des Pyrales.Aglossa cuprina Leg.Coll. Photo A.M.B  Les adultes de cette espèce mesurent entre 3 et 4 cm d'envergure. La coloration générale de ce lépidoptère est une nuance de doré et d'ocre foncé, largement tacheté de bandes sombres et plus ou moins chatoyantes. (Cf. ci-contre). On les rencotre le plus souvent dans les celliers,les caves, les locaux inhabités servant de réserved alimentaires. Ils volent en début de nuit, de la mi-juin jusqu'en septembre, viennent facilement à la lumière. Les femelles déposent leurs oeufs en plusieurs fois dans les matières grasses animales qui traînent dans les coins abandonnés. Plus les graisses seront rances et avariées plus elles aiment et plus vous en verrez. Les chenilles ont un corps gris, presque lisse, luisant, et une tête brun rouge. Elles s'enfouissent dans les corps gras, s'en nourissent pendant 30 bons jours, puis en ressortent, se chrysalident pour une vingtaine de jours. Le cocon est additionné de toute sorte de débris, le faisant ressembler à un amas informe. Si la température est clémente l'imago éclosera, dans le cas contraire l'adulte émergera au printemps suivant.

Insectes Médico-Légaux Coll. Rachel M. AMMAN. Photo A.M.B Une variante d'Aglossa pinguinalis = cuprina

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aglossa pinguinalis Insectes Médicaux légaux Coll. Rachel AMMAN Photo A.M.B  Chenille d'Aglossa pinguinalis