.

Les Secondes Mouches P3

Les Secondes Mouches Part. 3

Les Sarcophgidae

 

Les Sarcophagines tournent autour des cadavres et s'y posent lorsqu'ils sont très altérés. Leurs larves sont friandes de viandes pourries, elles évoluent ainsi dans les dans les conditions les plus favorables à leur développement. Mais le genre dont il sera question ici est le genre Sarcophaga.  Il regroupe des mouches grises, de moyenne à grande taille. L'abdomen est orné de taches colorées et et contrastées. Le thorax porte des lignes longitudinales noires qui sont généralement assez nettes. Les mâles se distinguent le plus souvent par leur plus grande robustesse. Les Sarcophaga visitent les fleurs des Ombellifères, comme on peut le voir sur la photoOrdre Diptera Sarcophaga carnaria Famille Sarcophagidae La Mouche grise Photo A.M.B 2010, sur les feuilles chargées de miellat de pucerons, mais les lieux les plus faciles pour les observer, ce sont les tas d'ordures, les excrément, et à près des matières avariées. Les femelles pondent sur les liquides putrides 180 à 200 oeufs par paquets de 10 ou de 20. Dès l'éclosion les larves pénètrent immédiatement dans les cavités et s'enfoncent dans les tissus pour s'en délecter. Le corps de ces asticots est blanc grisâtre, en forme de cône allongé comme chez toutes les espèces du genre, la taille à maturité peut atteindre les 21 mm. Elles se développent en 8 ou 9 jours, et la métamophose dure 8 jours quand la température est de 25°C. Elles voyagent peu et s'empupent sur place: dans les replis des vêtements, ou dans les anfractuopsités sèches du cadavre. Si les Mouches du second «escadron» sont agrestes, comme nous l'avons vu chez les Cynomies et les Chysomies, la plupart sont ubiquistes et occasionnellment citadines. Elles n'hésite pas en effet à pénétrer dans les maisons pour pondre sur un cadavre en putréfaction. Leurs Larves pénètrent le corps, grouillent entre les viscères dont elles transforment les tissus cellulaires en bouillie.Insectes Médico-Légaux Coll. Rachel M. AMMAN. Photo A.M.B