.

Le papillon pour les enfants 1

La vie des papillons expliquée aux enfants

Comment reconnaître un papillon ?Polygonia C album Photo Yves J. avec son aimable autorisation

Les papillons sont des insectes. Le corps de tout insecte se compose d’une tête, d’un thorax et d’un abdomen. Ils également possèdent 3 paires de pattes attachées sur le thorax. On en dénombre minimum 150.000 espèces. Nous entendons les gens dire, les papillons sont les plus beaux dans les pays chauds, ceux que l’on trouve par chez nous sont tristes et vous n’osez même pas parler des papillons de nuit. Mais quand vous visitez une exposition, vous êtes surpris devant les magnifiques couleurs de nos nocturnes. Le papillons à deux paires d’ailes recouvertes d’écailles imbriquées les unes dans les autres, elles sont si fines que cela donne l’impression d’une couverture de poussière microscopique. Les papillons aspirent le nectar des fleurs avec leur longue trompe qui s’enroule en spirale sous sont corps lorsqu’il ne butine pas. La tête comporte deux antennes qui sont ses organes du toucher et aussi celui de l’odorat.

Comment reconnaître la chenille d’un papillon ?Aglais urticae la Petite Tortue Photo de Yves J. avec son aimable autorisation

La vie d’un papillon passe par quatre stades fondamentaux : l’œuf, la chenille, la chrysalide et l’imago (insecte parfait) ; et si il éclot petit il demeurera petit, il ne grandira jamais, il en est de même pour tous les insectes entrant dans les phases que nous venons d’annoncer. C’est que nous nommons la métamorphose complète. La chenille est la larve du papillon. Venant directement après la tête, située sur l’abdomen, trois paires (de ce que l’on nomme les) vraies pattes ; comme tous les insectes. Mais la chenille possède en plus 4 paires de fausses pattes situées sur l’abdomen qui agissent un peu comme des ventouses et c’est grâce à elles que la chenille peut se déplacer. A l’extrémité de son abdomen se trouve une dernière paire on les appelle les pattes anales qui lui sont fort utiles pour s’agripper à une tige quand elle doit tisser un cocon (comme l’Attacus atlas) pour les espèces nocturnes ou fixer la future chrysalide à l’aide d’une cordelette de soie (comme le Machaon). Ou à s'enrouler dans une feuille d'ortie comme le Vulcain. Le corps d’une chenille est lisse, mais aussi couvert de petits poils que l’on nomme cils ou soies. Beaucoup d’espèces portent des épines ou des ocelles. Ils sont destinés à éviter de se faire dévorer par des prédateurs. La tête est composée d’yeux simples et de mandibules puissantes, grâce à elles les chenilles peuvent découper les bouts de feuilles. En général toutes les chenilles sont herbivores ; on dit aussi qu’elles sont phytophages. La peau d’une chenille est très résistante et la larve ne peut donc pas grandir avec, il lui faut muer, (c’est- à- dire changer de peau). C’est ainsi qu’au cours de sa croissance, elle mue 4 à 6 fois.

Quelle différence entre un papillon de jour et un papillon de nuit ?Ecaille du Séneçon Photo A.M.B 2008

On appelle les papillons de jour, les Rhopalocères. Ils volent tous dans la journée, alors que la plupart des papillon de nuit que l’on Hétérocères volent en principe que la nuit mais il y des espèces qui butinent les fleurs en plein jour comme Macroglossum stellatarum plus connu sous le nom de Moro sphinx (c’est celui qui a une longue trompe et qui butine en faisant du surplace comme tous les sphinx d’ailleurs). Les Hétérocères sont beaucoup plus nombreux que les Rhopalocères. Les papillons de jour ont presque tous un vol battu pour les Nympalidae et les Pieridae (c'est-à-dire qu’ils battent des ailes), un vol plané pour les Papillionidae (ils planent comme les rapaces), alors que les papillons de nuit ont presque tous un vol vibré notamment les Sphingidae (c'est-à-dire qu’il vol comme les Colibri (oiseau mouche)

Pourquoi les papillons ont-ils sur les ailes des dessins particuliers ?Cynthia cardui Photo de Yves J. avec son aimable autorisation

Chaque espèce possède sur les ailes son propre dessin qui est composé semble t-il de taches et de ligne colorées. En réalité (pour faire simple) ce sont de microscopiques écailles imbriqué (‘’coller’’) les unes aux autres. Les couleurs qu’ils possèdent sur les ailes sont en fait conçues pour effrayer les ennemis, couleurs rouge, orange, signifie pour l’oiseau par exemple que le papillon est toxique. Ceux qui ne possèdent de couleur avertissante ou (comme on emploi dans notre jargon, livrée avertissante, nous employons aussi le terme de coloration aposématique (adjectif signifiant couleur répulsive employer dans la théorie du mimétisme). Dans ce cas là le prédateur ne piquera que les ocelles qui ont la forme de faux yeux, et ainsi le papillon pourra s’échapper. Donc nous pouvons dire en résumé que le dessin et la couleur de ses ailes servent de signes de reconnaissance mais aussi de camouflage.