.

Introduction aux Lépidoptères

LES PAPILLONS

 

INTRODUCTION SUR LES PAPILLONS Partie 1

A chaque fois que l’on évoque le nom ‘’papillon’’. Photo de Yves J. avec son aimable autorisation

On pense presque toujours : petits jaunes, ou aux blanc. Les plus avertis parmi vous, disent : les Piérides du chou, certains citent la Vanesse de l’Ortie. La réalité est toute autre.

Parmi le faible pourcentage des papillons reconnus par le Grand Public, se cachent une multitude de petits ou de grands lépidoptères aux couleurs magnifiques.

Mais tous ne vivent pas aux mêmes endroits. Il est assez difficile de définir l’ancienneté des papillons. Les théories les plus diverses ont été avancées à leurs sujets, pourtant malgré la faible documentation paléontologique dont nous disposons il est à peu près sûr que les Trichoptères soient les plus proches parents des Lépidoptères, mais cela ne signifie pas pour autant qu’ils en soient les ancêtres.

Car il fort probable que les deux groupes aient évolué à partir d’un aïeul commun certainement au Permien (ère primaire), il a près de 250 M. A. On retrouvé des fossiles de papillons ayant l’aspect des Hétérocères dans des roches du Trias, mais il est difficile de dire s’il s’agit de Lépidoptères primitif ou de phryganes. Ce dont nous sommes sûr, c’est qu’il y eut des papillons volant autour des dinosaures du Jurassique. On sait aujourd’hui qu’il ne s’agissait que de papillons nocturnes. Car bien que nous n’ayons aucune documentation fossile des Rhopalocères datant de cette période, les Lépidoptères étaient en pleine évolution. Les plus anciens fossiles de Rhopalocères datent de l’Eocène, il y a 50 M.A. Au début de l’Oligocène, il y a 40 M.A., toutes les grandes familles existaient déjà, et l’aspect des fossiles rappellent les insectes qui volent de nos jours. Mais on s’accorde tous à dire que les Lépidoptères ont commencé à exister bien avant, au Crétacé, ou peut- être plus ancien encore. Les premières plantes à fleurs sont apparues à cette même époque, il n’est donc pas impossible que certains papillons soient apparus au Trias il y a 245 M.A.Et rien ne nous prouve qu’ils fussent nectarifères, comme ceux qui volent aujourd’hui. Mais ce qui certain, c’est que nous nous accordons tous pour penser que les Rhopalocères sont issus de certains Hétérocères. Et l’on a proposé plusieurs familles de ce groupe comme ancêtres potentiels, mais en l’absence de fossiles, il est impossible d’affirmer quoi que ce soit. Mais dans tous les cas il faut admettre, qu’un fait troublant vient s’immiscer dans la Classification, étaient-ils diurnes ou nocturnes ? Polygonia C album Photo Yves J. avec son aimable autorisation Pour répondre brièvement nous dirons qu’il est probable qu’ils aient été diurnes, pourtant les dernières découvertes nous permettent de penser qu’ils tous ont été diurnes mais que l’arrivée des oiseaux et des amphibiens au Crétacé, mais aussi des lézards qui sont de grands consommateurs d’insectes même de nos jours ; sont à l’origine de leur séparation en deux groupes distincts. Les papillons qui se nourrissaient de plantes toxiques, portent à notre époque encore des livrées avertissantes.

 

 

''Ce texte est tiré de l'introduction de ma Conférence sur les Papillons de nos régions.''

      Ecaille Chinée Photo de Yves J. avec son aimable autorisation