.

Le Petit Paon de Nuit

Saturniidae-Attacidae-Attacus-Petit Paon de nuit-Grand Paon de Nuit

Les Attacidae... Les Saturniidae

 

Attacus atlas F

 

C'est dans cette famille, les Attacidae que l'on rencontre les plus beaux et les plus grands papillons en voici un bel exemple ci-dessus

 

Le Petit Paon de nuitEudi = Saturnia pavonia Pt Paon de nuit Female Coll. A.M.B. 1993

Eudia= Saturnia pavonia appartient à la famille des Attaciidae = Saturnidae
Répartition : de l'ouest de l'Ouest de l'Europe y compris la France
Envergure du mâle : 4,8 à 8 cm
• Période de vol : de mars à septembre. En plein jour d'un vol saccadé pour le mâle, ci dessous:Eudia pavonia male, toujours plus petit et plus coloré que la female
Habitat : friches.
Plantes hôtes : de nombreuses espèces dont Prunus spinosa, Rubus sp. Craetagus sp. Ainsi qu'une grande partie de Malus
• La chenille est visible de mai à août.
Cycle biologique
Une génération par an. Une femelle pont à peu près 220 œufs répartis en plusieurs grappes. La ponte forme un manchon entourant une tige ou branchette (en mai, en Europe septentrionale). Les chenilles s'observent de mai à août. Leur coloration les dissimule de façon efficace, particulièrement lorsqu'elles sont sur les bruyères. La nymphose s'effectue au début de l'automne, dans un grand cocon piriforme tissé dans le feuillage de la plante hôte. C'est la chrysalide qui hiverne. L'émergence de l'imago a lieu au printemps suivant. La femelle diffère par sa taille très sensiblement supérieure, sa coloration gris brun sans aucune trace de jaune, l'absence de teinte rouge au bord externe des postérieures et les antennes très faiblement pectinées.

 

Grand paon de nuit Saturnia pyri

Classification

Règne

Animalia

Embranchement

Arthropoda

Classe

Insecta

Ordre

Lepidoptera

Sous-ordre

Ditrysia

Super-famille

Bombycoidea

Famille

Saturniidae

Sous-famille

Saturniinae

Tribu

Saturniini

Genre

Saturnia

Espèce    pyri  

Nom binominal   Saturnia pyri (Denis et Schiffermüller, 1775)

Le Grand paon de nuit, Saturnia pyri, est un lépidoptère de la famille des Saturniidae, sous-famille des Saturniinae, tribu des Saturniini et du genre Saturnia.

Morphologie

L'envergure du mâle est  remarquable (10 à 20 cm) ce qui en fait le plus grand papillon d'Europe. Il doit son nom aux cercles de couleur (« ocelles » rappelant les plumes du paon) qui ornent ses quatre ailes.

La chenille est remarquable par sa très grande taille, ses couleurs et ses longues soies noires émergeant de petites protubérances turquoise.

Reproduction et comportement

Le Grand paon n'a qu'une génération annuelle (on dit qu’il est « monovoltin »). Comme beaucoup d'espèces nocturnes, il ne s'alimente pas, donc dépourvu de trompe, sa durée de vie est très réduite. Il ne vit en effet qu'une semaine, ce  laps de temps est exclusivement  dévolu à la reproduction. Le mâle est muni d'antennes très développées  lui permettant de localiser les femelles sur  plusieurs kilomètres. La femelle quant à elle, ses antennes sont atrophiées.

Période de vol : de fin mars à juin.

La chenille du Grand paon de nuit tisse un gros cocon à l'intersection des branches de l’arbre fruitier qui l’a nourrit pendant toute sa durée de vie larvaire. Ce cocon est fait en soie ressemblant à du crin, et d’une grande solidité, mais légère et imperméable.

Écologie et répartition

Écologie

Habitat : bois clairs, broussailles et vergers jusqu'à 2 000 m, souvent à proximité des habitations.

Plantes-hôtes : arbres fruitiers et forestiers (l'amandier, l'aubépine, le prunellier, le prunier, le cerisier, l'abricotier, le frêne…)

Répartition

Ce papillon de nuit est présent de l'ouest et du sud de l'Europe jusqu'au Moyen-Orient, et en Afrique du Nord.

Systématique

Saturnia pyri fut décrit par les entomologistes autrichiens Johann Nepomuk Cosmas Michael Denis et Ignaz Schiffermüller en 1775, sous le nom initial de Bombyx pyri.

LT : (Localité type) Vienne en Autriche.

Synonymes

Bombyx pyri (Denis & Schiffermüller, 1775).

Phalaena pavonia major (Linnaeus, 1758).

Phalaena pyri (Denis & Schiffermüller, 1775).

Saturnia ilvana (Tauber 1969).

Saturnia pinkerae( Kobes, 1980).

Protection

Pas de statut de protection particulier.

Chenille du Grand Paon de Nuit

chenille du Grand paon de nuit coll.AMB1964

Sous-pages :