.

L'Ecaille chaste

Watsonarctia casta = Ecaille chaste (Esper, 1785)

Watsonarctia casta f. mediodivisa Mâle

Cette petite écaille a pour nom commun l’Ecaille chaste. La couleur générale des quatre ailes est d'un rose très pâle avec une bande médiane noire aux ailes antérieures forme un angle aigu rentrant plus ou moins marqué, mais elle n’est jamais coupée en deux au niveau de cet angle.

Elle figure au Catalogue de Patrice  Leraut 1997

4253 casta (Esper, 1785)

        deserta Bartel, 1902

        callesi Gomez-Bustillo, 1979

       esperi Koçak, 1982

 Elle fut répertoriée par Léon Lhomme (1935 – 1949)

265      casta Esper (1784)

 On la rencontre en France orientale et méridionale.

Basses-Alpes ; Bouches-du-Rhône : Saint-Pons, Pic de Bretagne (Foulquier) ; Alpes-Maritimes ; Côte-d’Or ; Doubs ; Indre ; Lot : Lacave (Ph. Henriot) ; Lozère ; Puy-de-Dôme ; Pyrénées-Orientales ; Rhône ; Seine-et-Oise : St-Germain-en-Laye (Viard) ; Deux-Sèvres ; Var. Drôme : Col de Muse 17 / 25-V-2011 (Coll. A.M. Bea)  

Chenille sur Asperula cynanchica L., Galium et plantes basses.

Parmi les variétés les plus communes on rencontre :

la forme mediodivisa Spuler (1910)

- la bande brune de l’aile supérieure est divisée en deux par la tache blanche extérieure qui s’étend jusqu’à la bande blanche intérieure.

Basses-Alpes : Digne ; Alpes-Maritimes : Vence, Saint-Barnabé (Boursin), Saint-Paul (Lhomme) ; Lot : Lacave (Ph. Henriot). Drôme : Col de la Pertie 17/25-V-2011 (Coll. A.M. Bea)   

Watsonarctia casta f.mediodivisa Femelle