.

Pieridae

Famille des Pieridae -PiéridesPhoto de Yves J. avec son aimable autarisation & tous mes remerciements pour ce témoignage.A.M.B

 

En Europe, les membres de cette famille sont pour la majeure partie des sujets noirs et blancs. Mais les sexes diffèrent

plus ou moins (beaucoup plus chez le Citron ou l’Aurore), chez la plupart des espèces par l’absence ou la présence de taches.

Les ailes postérieures sont avec deux nervures anales et le bord interne est un peu convexe.

Au repos, l’abdomen est entièrement caché par les ailes postérieures, chacune d’elle possèdent un large sillon dans lequel il se loge quand elles sont refermées.

Les ailes antérieures sont d’un blanc presque opaque, mais comme on peut le voir chez Aporia crataegi, le Gazé, elles peuvent être presque transparentes  ou permettant de voir les dessins du revers comme chez  Anthocaris cardamines, l’Aurore.

Chez les deux sexes les pattes sont bien développées.

Les antennes sont très fines, en massue, mince et allongée.

Les œufs sont en formes de bouteille, généralement très côtelés.

Les chenilles sont cylindriques et sans protubérances et sont recouvertent d’une courte ‘’fourrure de poils fins’’.

Les chenilles de la majeure partie des Pieridae consomment des Crucifères, mais celles des

Citrons Gonepteryx sp. dévorent presque toutes des Légumineuses.

 La chrysalide est maintenue verticalement par un cordon de soie.

Il y a environ 40 espèces en Europe

Sous-pages :