.

La Mégère

Lasiommata megera la Mégère ou le SatyreLa Mégère

Facilement reconnaissable, le mâle porte une épaisse bande androconiale oblique au centre des ailes antérieures. Commun partout dans les lieux chauds et secs de préférence le plus rocailleux possibles. Se rencontre dans toute l’Europe, sauf en Scandinavie et en Ecosse. Vol de IV-IX en plusieurs générations. Hivernage s’effectue à l’état larvaire et la nymphose au printemps suivant. La chrysalide est suspendue contre les pierres. Les adultes se posent volontiers contre les rochers ou les murs lichénées ou leur livrée homotypique les camouflent parfaitement.