.

Les Scarabées qui sont-ils

Les Scarabées qui sont-ils?Le bousier dans tous ses états Photo A.M.B 2010

Le Bousier : est nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu

Le terme « Bousiers » s'applique, en français, à plusieurs taxons distincts.

Les bousiers sont des insectes coléoptères coprophages. La plupart de ces espèces appartiennent aux sous-familles des Scarabaeinae et des Aphodiinae de la famille des Scarabaeidae. Se nourrissant exclusivement d’excréments. La sous-famille des Scarabaeinae est parfois appelée vulgairement  ''bousiers vrais''. Mais on trouve aussi des bousiers dans d'autres familles, comme celles des Geotrupidae. Seule la  famille des Scarabaeinae comprend plus de 5 050 espèces.

Taxons concernés

Plusieurs familles

Scarabaeidae

Scarabaeinae

Aphodiinae

GeotrupidaeLe bousier dans tous ses états Photo A.M.B 2010

Comportement

Beaucoup de scarabées, bousiers, appelés aussi piluliers, se servent de leurs pattes antérieures et de leurs mandibules pour façonner les morceaux de bouse en pelotes sphériques qu’ils déplacent en les faisant rouler sur le sol, ils utilisent la matière fécale à la fois comme nourriture et comme matériau de construction. D’autres bousiers, les Geotrupes, enterrent les morceaux de bouse chaque fois qu’ils le peuvent. Un troisième groupe, les Endocoprides, vivent tout simplement dans la bouse, sans la déplacer ni la façonner. Ils sont souvent spécialisés pour des bouses d’une espèce précise.

DescriptionLe bousier dans tous ses états: il faut pousser la boule jusqu'au nid Photo A.M.B 2010

Ces « scarabées » présentent une tête en forme de pelle. Les tibias des pattes antérieures sont puissants et élargis. Grâce à cette morphologie, ils rassemblent des excréments (par exemple, des bouses de vaches), ils la transforment en une boule qu’ils rouleront à l’aide de leurs pattes postérieures pour la consommer l’abri.

Ne les confondez pas avec les bousiers le Geotrupes stercorarius et espèces voisines, qui creusent des galeries dans les crottins et dans les bouses, les Geotrupes ne forment pas de boules.

La taille des « bousiers » est variable d’une espèce à l’autre ; les Endocoprides sont d’ordinaire longs et minces. Le bousier est le plus souvent de couleur noire ou brun foncé ; son exosquelette offre parfois un éclat métallique, particulièrement chez les espèces tropicales. La plupart des bousiers ont un corps plat mais robuste. Les mâles ont la tête ou le thorax cornu. Quelques scarabées, à l’exception des Endocoprides, sont munis de pattes puissantes et dentées qui leur permettent de façonner et de faire rouler les boules d’excrément avec une préhension correcte. Les tarses des pattes antérieures d’un bousier adulte sont généralement très usés ou mutilés du fait de l’incessant travail de creusement des galeries (certaines espèces sont même dépourvues de tarse aux pattes antérieures). Certaines espèces vivant dans le désert ont des pattes couvertes de cils (poils) leur permettant de se déplacer plus facilement dans le sable. Quant aux mandibules, elles sont adaptées à son régime alimentaire.

On en connaît plusieurs espèces en Europe:

Scarabaeus semipunctatus Fabricius, 1792

Scarabaeus sacer Linnaeus, 1758

Scarabaeus laticollis Linnaeus, 1767.Le bousier dans tous ses états: le nid avec la pelote de nourriture pour les larves Photo A.M.B 2010

Le bousier présente la particularité d'être, à son échelle, l'insecte le plus fort du monde. Celui-ci peut en effet soulever une masse équivalente à 1 141 fois son poids. Le docteur Knell, de l'université de Londres, a pu déterminer la force de l'insecte via un système de pot fixé sur le dos de l'insecte qu'il remplissait d'eau, jusqu'à ce que celui-ci ne puisse plus se déplacer. D'après l'équipe du docteur Knell, cette capacité serait en rapport avec la recherche de partenaires sexuels, leur supériorité sur leurs rivaux étant un atout pour les femelles.