.

Détail de l'aile: genre Vespa

Détail de l'aile du genre VespaVespa crabro - Le Frelon

  Bien souvent, les surfaces (sclérites) dorsales des différents segments thoraciques sont importantes pour la détermination. Chez de nombreux Hyménoptères, les ailes antérieures sont fixées de chaque coté du mésonotum. Le métathorax, sur lequel s'articulent les aile postérieures. Les deux paire d'ailes se distinguent nettement par la taille. l'aile antérieure, plus grande, est rabattue en un pli étroit formant une gouttière sur son bord postérieur. C'est sur celle-ci que vient s'engager une série de petits crochets appelés (hamules) situés sur le bord antérieur de l'aile postérieure, couplant ainsi les ailes lors du vol. La plupart du temps les ailes se séparent au repos et peuvent alors se chevaucher. Mais chez les Guêpes, Frelon (famille des Vespidae), la liaison est maintenue et l'aile antérieure est alors repliée dans le sens de la longueur. C'est pour cela que les guêpes et felons attirent l'attention quand ils sont au repos, les aile paraissent plus étroites qu'elles ne le sont en réalité. Souvent, on a besoin d'examiner la nervation des ailes pour identifier correctement un genre, queque fois cependant cet examen peut servir à déterminer une espèce.Vespa crabro leg. et coll. A.M.B 2008

 

 

 

 

Le dessin montre la complexité d'une aile, ici les deux ailes de droite d'une Apis mellifera. On retrouve sensiblement la même nervation chez Vespa crabro (Frelon)Détail de l'aile d'un Hyménoptère dessin AMB 2009