.

Les Bourdons

Hyménoptères-LE BOURDON

LE BOURDON

Quelque fois rattaché à une sous-familles des Abeilles

Le nom de faux-bourdon est donné au mâle de l'abeille. Le bourdon n'est pas le mâle de l'abeille. On peut faire la différence parce que son corps est plus gros et poilu, il butine, le mâle de l'abeille ne butine pas!

Les bourdons sont des insectes volants du genre Bombus et de la famille des Apidae. Comme l'abeille mellifère, les différentes espèces de bourdons se nourrissent du nectar des fleurs et récoltent le pollen pour nourrir leurs larves. Chaque année de nouvelles reines. Au printemps elles fondent de nouvelles colonies dans des cavités qui peuvent compter jusqu'à 600 individus chez le bourdon terrestre.Bourdons Photo A.M.B. Le Moulin de Prey. Bombus terrestris<Bourdon terrestre>Famille Apidae, Sous-famille Bombinae

La femelle peut piquer si elle se sent menacée, elle peut même piquer plusieurs fois de suite. Mais elle n’est pas dangereuse, juste un petit désagrément. Par contre, le mâle ne possédant pas de dard, il ne peut pas piquer.

On reconnaît le bourdon par une silhouette trapue et une importante pilosité plutôt fine et dense. On les rencontre sous toutes les latitudes, y compris dans les régions froides. Il existe une variation importante dans la coloration des individus à l'intérieur d'une même espèce. Un examen à la loupe binoculaire est parfois nécessaire pour une identification correcte de l'espèce.Le Bourdon appartient à l’ordre des Hyménoptères comme les abeilles, les guêpes et les fourmis. Son corps est couvert d’une fine pilosité de couleur jaune et noir. On peut observer sur son abdomen deux paires d’ailes membraneuses.  Le bourdon en sortant de l'oeuf  est une larve, qui en consommant du miel deviendra une  nymphe. De nouvelles colonies se forment chaque année. Seule la reine résiste à  l'hiver. Bourdons Photo A.M.B. Le Moulin de Prey.Psithyrus rupestris Famille des Apidae, Sous-famille des Bombinae Bourdons Photo.A.M.B Le Moulin de Prey. Bombus (=agrorum) pascuorum Famille Apidae, Sous-famille Bombinae Au printemps elle cherche un lieu pour faire son nid et pour y établir son territoire. Elle s'installe dans une cavité déjà existante, un nid d'oiseau, dans le trou d’un mulot, dans une fissure de mur ou sous le rampant un toit. Elle isole son nid avec de la mousse, des brins d’herbe ou des feuilles. Elle façonne deux cellules de cire dont l'une recevra les oeufs et l'autre du miel qui lui servira de nourriture pendant qu'elle s'occupera des futures ouvrières. Elle pond ses oeufs dans une cellule où elle aura eu soin de déposer du pollen et du nectar pour nourrir ses larves. Elle bouche le nid avec de la  cire et y restera 5 jours qui est le temps d’incubation des larves pour qu’elles éclosent. Après 6-8 jours, les larves tissent un cocon s'y transforme en nymphes. Au bout de 14 jours, les imagos en sortiront. Mais seront des ouvrières stériles qui s'occuperont de la génération suivante. A la fin de l'été, la reine pond des oeufs qui produiront des mâles et des femelles fertiles. Ces larves sont nourries par les ouvrières. Seule une petite minorité de larve recevront une régime spécifique qui feront d’elles des futures reines. Lorsqu'elles seront adultes elles quitteront le nid et s'accoupleront. Les reines fécondées se terreront sous des écorces ou autre abri sec et abrité pour y passer l'hiver. Tout le reste de la colonie mourra avec le froid hivernal. Les bourdons se nourrissent de nectar et de pollen. Ils sont parmi les plus importants pollinisateurs pour assurer la pérennité des plantes. Leurs ennemis sont les crapauds, les oiseaux et les araignées.

Bourdons Photo.A.M.B Le Moulin de Prey. Bombus lapidarius Bourdon des pierres. Famille des Apidae, Sous-famille Bombinae 

 

 

 

 

 

 

Le bourdon des champs

Bombus pascuorum, Le bourdon des champs

Classification

Règne

Animalia

Embranchement

Arthropoda

Classe

Insecta

Ordre

Hymenoptera

Sous-ordre

Apocrita

Super-famille

Apoidea

Famille

Apidae

Sous-famille

Apinae

Genre

Bombus

Sous-genre

Thoracobombus

Nom binominal

Bombus pascuorum
(Scopoli, 1763)

Le Bourdon des champs,

Le Bourdon des champs, Bombus pascuorum (Scopoli, 1763), vit en colonie dans des nids souterrains, généralement dans les touffes d'herbes denses. Cet Hyménoptère appartient  à la famille des Apidae. L'espèce se reconnaît à a coloration rousse uniforme du thorax et l'abdomen, qui lui est sombre rayé de blanchâtre. L'extrémité de l'abdomen est vu jaunâtre quelquefois vaguement brunâtre, mais jamais un blanc immaculé ni un roux franc comme chez les espèces proches. L'identification de certaines espèces est toujours difficile. Mais le bourdon des champs est très commun et assez facile à déterminer. Les ouvrières, plus massives que des abeilles ont en revanche la même longueur. Le bourdon des champs n’est pas agressif, il possède un dard et produit du venin.

Au printemps, la colonie, qui ne vit qu'une saison, est fondée par une reine. Elle creuse le nid et en assure l'approvisionnement dans un premier temps. Elle engendrera des ouvrières, individus stériles dont la fonction principale consistera à récolter du pollen. Au milieu de l’été, certains œufs donneront naissance à des mâles qui quitteront le nid pour ne plus y revenir, puis les femelles sexuées (deviendront les futures reines). Les accouplements des mâles et des femelles ont lieu en fin d'été. Les mâles n'ont qu'une fonction reproductive. Ils ne participent pas à l'approvisionnement en pollen de leur colonie ni à sa défense. Les mâles sont plus petits que les femelles et ressemblent aux ouvrières.

Les femelles fécondées survivront dans la colonie durant l'automne et en hiver. Les mâles meurent après la reproduction. Les ouvrières et la reine ne passent pas l'hiver. Les jeunes reines hibernent dans le nid, elles se disperseront au printemps suivant pour fonder de nouvelles colonies. Les bourdons sont d’essentiels pollinisateurs pour la reproduction des plantes. La reine de bourdon après avoir hiverné, fonde toute seule la colonie annuelle.
C'est elle qui commence l'édification du nid et l'approvisionne en début de la belle saison, mars/avril.
La colonie d'un bourdon des champs n'est pas importante, de 30 à 40 individus.
Sa langue est la plus longues parmi les bourdons : 10 à 15 mm. C’est  ainsi que le bourdon des champs butine un grand nombre d'espèces différentes est une espèce utile.      

Le bourdon des champs (Bombus pascuorum), le plus commun des bourdons du début du printemps jusqu'à l'automne fréquente les prairies, les champs, les jardins et les parcs. Construit un nid au sol protégé par des feuilles et des brindilles mais aussi parfois dans un lieu insolite, à l'intérieur d'un vieux matelas.
C'est un excellent fécondateur des fleurs, très utile au jardin et au verger.
on distingue nombreuses colorations de Bombus pascuorum ce qui peut porter à confusion pour les déterminer.

"Les bourdons sont très utiles aux cultivateurs car ils aident à la fertilisation du trèfle ; certaines variétés de trèfle telle que le trèfle rampant (trifolium repens) et le trèfle incarnat (trifolium pratense), sont presque entièrement fertilisées par les bourdons. Des expériences ont montré que vingt têtes de trèfle rampant  produisaient, dans des conditions normales, 2290 graines alors que vingt têtes mises à l'abri des bourdons, n'en produisaient aucune."

Réaumur disait : "D'autres bourdons sont blonds,  le dessous de leur corps n'a que des poils que de la plus pâle nuance de citron, et le dessus de leur corselet a des poils un peu roux.
Entre les blonds il y en a de plus pâles et de plus rougeâtres.

Il vole du début du printemps jusqu'au mois d'octobre. Le nid est installé le plus souvent à la surface du sol, dans un trou, du bois mort ou sous des touffes d'herbe. La colonie peut atteindre une centaine d'individus.
En octobre, toute la colonie disparaît après la mort de la vieille reine, seules en réchappent les jeunes reines fécondées par les mâles ; elles cherchent un abri pour y passer l'hiver, dans un trou de mulot, par exemple.
Ne détruisez pas les nids de bourdons, ils ne sont pas dangereux,  ils ne piquent pas. Ils sont utiles.