.

Les Vespidae (Les Guêpes)

Les Vespidae

La famille des Vespidae se caractérise par la position de leurs ailes postérieures et antérieures qui ne se désunissent pas au repos.

La guêpe replie ses ailes antérieures dans le sens de la longueur. Lorsqu’elle est posée, on a l’impression de ne voir qu’une paire d’ailes très fines. 

Presque tous les représentants de cette famille ont les dessins jaunes et noirs typique.

Voyons maintenant trois espèce en détail la première, assez agressive

Vespula = Paravespula vulgaris (Guêpe commune)

Description : Reine : 16 à 19mm, ouvrières : 11 à14 mm, mâles : 13 à17 mm

Dessins variables. Identification par la face, le clypeus est vu avec une bande noire qui va en s’élargissant pour former une sorte d’ancre

Période de vol : Avril à octobre

Habitat :   Terrains dégagés, secs à moyennement humides

Distribution : Commune partout, c’est la plus commune avec Vespula germanica

Mœurs : La jeune reine hiverne ; elle ne quittera ses quartiers d’hiver que vers avril. Elle commence alors à chercher des sources de nourriture (saules en fleurs, notamment, dont elle  lèche le nectar, environ deux semaines plus tard elle se met en quête d’un emplacement adéquat pour y fonder une colonie. Elle choisira un lieu discret, comme un trou de rongeur ou n vieux recoin oublié dans le grenier.

Espèces semblables : Surtout Vespula germanica, mais quelque fois Dolichovespula saxonica

Statut : Espèce non menacée

Maintenant la plus agressive

Vespula = Paravespula germanica (Guêpe germanique)

Description : Ressemble fortement à la précédente mais s’en distingue par les caractères suivant : corps généralement plus grand, dessin du clypeus formé de trois taches noires (plus rarement une seule)

Période de vol : Avril à octobre

Habitat : Comme vulgaris

Distribution : Commune partout, la plus commune des trois

Mœurs : Son comportement ressemble beaucoup à celui de la précédente. Comme elle, elle nidifie soit dans le sol ou dans des lieux sombres et  dissimulés. Sa colonie peut contenir en pleine saison, 7000 individus, comme celle de Vespula vulgaris. On a déjà vu des nids d’un mètre de diamètre. Pour construire son nid, elle utilise des poteaux, des barrières des vielles souches. Cette construction est grise et non brun jaune chez Vespula vulgaris. C’est la plus agressive pour l’homme avec l’espèce précédente, car toutes deux, dérangées, elles n’hésitent pas à piquer. Ce sont elles que l’on retrouvera sur les journées de pique-nique ou aux terrasses des cafés. Malheureusement les mesures prises pour s’en débarrasser sont peu efficaces (ou frappent les espèces inoffensives comme la suivante.

Espèces  semblables : Principalement vulgaris qui est reconnaissable à ses dessins différents

Statuts : Espèce non menacée

La moins agressive

Dolichovespula = Pseudovespula  saxonica (Guêpe saxonne)

Description : Reine de 15 à 18 mm, ouvrière 11 à14 mm, mâle 13 à15 mm Clypeus à motif noir élargi vers le haut. Le dessin en forme d’ancre est nettement détaché du reste.

Période de vol : Mai à septembre

Habitat : Biotopes ouverts mais aussi en zones urbaines.

Distribution : Largement répandue et commune presque partout, c’est la plus courante des Dolichovespula

Mœurs : Beaucoup moins agressive que la guêpe commune et germanique, même à proximité du nid. Il est toujours construit à l’air libre, bien en vue, elles ne le cache pas comme les précédentes. Victime de la confusion avec les autres espèces agressives, cette espèce parfaitement inoffensive souffre des persécutions humaines en raison de l’exposition des nids. Or jamais elle ne se montre importune.

Espèces semblables : Toutes les Dolichovespula      

Statut : Espèce non menacée

La face des trois guêpes que nous venons de décrire

vespula-vulgaris.jpg vespula-germanica.jpg dolichovespula-saxonica.jpg
Vespula = Paravespula vulgaris (Guêpe commune) Vespula = Paravespula germanica (Guêpe germanique) Dolichovespula = Pseudovespula  saxonica (Guêpe saxonne)