.

Les Odonates

Les Odonates - les libellules - insectes

                                    

Les Odonates:                                   

 des Insectes connus depuis

    l'ère paléozoïque.    

  Les libellules ne piquent pas, elles n'ont pas de dard.

       Il y a les Anisoptera (Libellules) et les Zygoptera (Demoiselles)             

 

Ils ont un réseau très dense de nervures. 

Ils sont un des groupes les plus anciens du règne animal...

Il est évident que la majeure partie de nos insectes ‘’contemporains’’ pour les grands ordres étaient eux aussi présent,

en disant cela je pense plus particulièrement aux papillons qui d’après certaines nouvelles découvertes volaient

 autour des dinosaures, ce qui situe, l’arrivée des papillons entre – 260 à – 240 millions d’années (c’est- à- dire au Permien, la fin du Paléozoïque ou Ere Primaire.

 Les Ephémères bien connues des pêcheurs ont fait leur apparition au Carbonifère – 280 millions d’années,

 on les nomma alors les Protoéphémères, les fossiles qui ont été découverts démontrent que les insectes

  présentaient déjà les caractéristiques de celles que nous connaissons aujourd’hui,

mais seule leur dimension étaient à la mesure des animaux de l’époque, elles possédaient une envergure de 45 cm.

  Les dinosaures n’apparurent qu’au début du Mésozoïque ou Ere Secondaire, il y a – 220 millions d’années, au Trias.  

Un autre insecte connu des pêcheurs, les Phryganes, sont elles aussi apparues au Carbonifère.

Comme celles d’aujourd’hui les larves des Dytiques se nourrissaient de petits poissons ou de petits mollusques

 qui furent les premiers à commencer le cycle de cette évolution ascendante. 

 A notre époque le taux d’oxygène est de : 20%.

 A l’époque du carbonifère : le taux d’oxygène en contenait 15% en plus : soit 35%.

Avec un tel taux de concentration de l’air, il était presque irrespirable

 pour un être humain ou pour un mammifère.

 Les mollusques, les poissons, et les insectes pouvaient donc régner en maîtres.

Mais ils y a quand même des restrictions parmi les insectes, en effet certain n’apparurent qu’au Jurassique.

 Tel les moustiques et les mouches. On retrouve donc les papillons qui volaient tous pendant la journée,

 mais au cour des différentes périodes de l’Ere Préhistorique, ils évoluèrent et ceux qui ne possédaient pas

 des couleurs menaçantes se mirent à voler la nuit ; afin d’éviter les prédateurs diurnes.

 C’est la fameuse loi de l’Evolution de Charles Darwin !

 Alors que les premières plantes terrestres sont apparues au Silurien – 400 millions d’années,

 en même temps apparaissaient les premiers arachnides (scorpions, araignées,

 qui avaient à peu près la même forme que nous leur connaissons aujourd’hui).

 

 Meganeura monyi

Quelques 359 millions d’années plus tard au Carbonifère apparurent

 les premiers rois du ciel, mesurant plus 80 cm d’envergure.

On la nommé Meganeura monyi, (dont le fossile fut retrouvé à Commentry dans l’Allier),

faisant partie de l’ordre des Odonatoptères (ordre aujourd'hui disparut) elle ressemblaient à une libellule.  Ses ailes, typiques de celles d’un insecte, étaient constituées d’une mince pellicule de chitine et rigidifiées par un réseau de nervures.

 Meganeura monyi était une carnassière féroce, ces fortes mandibules acérées etdenticulées,

 longues d’un centimètre et demi et larges à la base, de plus d’un centimètre,

avec des yeux qui mesuraient pas moins de deux centimètres de diamètre.

Vu sa taille elle faisait des ravages parmi la population d’insectes qui,

fort heureusement pour la satisfaction de son solide appétit, étaient très abondant dans

 les régions qu’elle fréquentait. Les odonates pris dans un morceau d’ambre quelconque,

constitue une très grande rareté.

Comment expliquer ce phénomène, comment ce fait- il que les libellules en inclusion naturelle

 (c’est à dire, dans de l’ambre) soient des pièces uniques et extrêmement rares, faisant la fierté de

 quelques collectionneurs fortunés.

 Les fossiles montrent que les plus petites Odonates du paléozoïque atteignait 600mm d’envergure.

Famille des Coenagrionidae    Sous-Ordre des Zygoptera

Coenagrion puella L.

Agrion Jouvencelle