.

Normandie-Eure-Broglie-Le moulin-Le Moulin de Prey-Les crèches-Noël-Monde-Les Crèches du Monde

 L'Origine des Crèches de Noël

 

L’origine de la crèche, c'est au VIème siècle que l'on situerait la première célébration de la nuit de Noël dans l'église de Sainte Marie à Rome, avec des représentations de la Vierge Marie, de Joseph, de l'âne.

La crèche20160115 134626

Les crèches sont censées reconstituer la nativité à l'aide de personnages miniatures, voire grandeur nature. Le mot "crèche" désignait, à l'origine, une mangeoire pour animaux (cripia en latin). Selon l'évangile de Luc, Marie aurait déposé l'enfant Jésus dans la crèche de la grotte aménagée en étable (il en existait alors beaucoup en Palestine). Arrivés à Bethléem, Joseph et elle avaient trouvé refuge, n’ayant plus de place pour se loger. Par extension, le mot crèche a désigné le site tout entier.

De la crèche vivante à la crèche miniature

Selon la légende, au 13e siècle, François d'Assise aurait inventé la crèche vivante dans une grotte de Greccio en Italie. Joseph, la Vierge Marie, les Mages, les bergers, et les paysans étaient incarnés par les gens du village. Les animaux aussi, étaient des vrais. Petit à petit, la coutume se répandit, sous l'influence des prédicateurs franciscains, surtout en Provence et en Italie. Les premières crèches dites"modèles réduits" leur apparition dans les églises date du XVI siècle à Prague avec les Jésuites. Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle apparaissent les santons (de santouns : petits saints) façonnés dans l'argile, ils sont majoritairement originaires de Provence. Ces figurines représentent tous les métiers traditionnels. Les habitants des villages ainsi représentés apportant le fruit de leur labeur à l'Enfant Jésus. Ces figurines venues enrichir le décor de la crèche traditionnelle. En Provence, la crèche, pendant les fêtes de Noël, est appelée la pastorale provençale, c’est une pièce jouée et parlée. Elle raconte l'histoire de la nuit de Noël. La plus célèbre est signée par Antoine Maurel en 1844, elle est écrite en provençal.

La crèche familiale

Au XVIIe siècle serait née la crèche familiale. Elle se serait répandue au siècle suivant, notamment chez les aristocrates napolitains. En France, la Révolution interdit les crèches publiques, ce qui favorise le développement des crèches familiales dans les maisons. C'est alors que se développe la crèche provençale, plus rustique et moins raffinée que la napolitaine. Depuis, la tradition est restée, s'adaptant aux coutumes nationales et régionales. Ainsi, en Provence, sont ajoutés des santons illustrant les métiers traditionnels de la région tandis que les crèches polonaises comportent deux étages permettant de représenter à la fois les personnages de la Nativité et les héros nationaux.

20160115 135227

ChineFranceAfriqueFrance Provence

 

 

 

 

BulgarieCoréeAlsaceFrance (en forme de jeu d'echec auteur inconnu estimation début 1950

 

 

 

 

PérouCanadaJordanieUkraine