.

Propylaea

Propylaea quatuordecimpunctata

Propylaea quatuordecimpunctata Cette coccinelle se distingue par son abondance surprenante et son adaptabilité à tout les milieux et par ses faibles exigences alimentaires. Mais surtout par la complexité de sa coloration qui diffère profondément d'un individu à l'autre. Cette importante différence chromatique se situe sur la tête, sur le pronotum et sur les élytres. La tache triangulaire noire de la tête peut parfois la recouvrir entièrement. Les 4 à 8 taches noires du pronotum se soudent pour ne former qu'une seule et même tache. Celles des élytres, sont noires et carrées diffèrent si considérablement entre elles, que cela engendre des dessins si variés que l'on croirait se trouver en présence d'une autre espèce qui peut prêter à confusion: Synharmonia conglobata. Dessin de variabilité des élytres chez Propylaea quatuordecimpunctata, A.M.B Chez certains sujets les coueurs noires et jaunes peuvent être parfaitement équilibrées. Cette coccinelle se rencontre à peu près partout. Dans les prairies, dans les jardins et dans les parcs, elle se tient habituellement sur les arbres à feuilles caduques et les plantes herbacées. On peut voir les adultes du printemps à l'automne.