.

Le moustique-tigre

Moustique tigre - Aedes albopictus - famille des diptères

Moustique tigre.

Aedes albopictus

Moustique-tigre (Photo AMB/2011)

Moustique tigre.

Classification

Règne

Animalia

Embranchement

Arthropoda

Classe

Insecta

Ordre

Diptera

Famille

Culicidae

Sous-famille

Culicinae

Genre

Aedes

Sous-genre

Aedes (Stegomyia)

Nom binominal

Aedes albopictus
(Skuse, 1894)

Synonymes

Culex albopictus Skuse, 1894 (protonyme)

Le moustique-tigre Aedes (Stegomyia) albopictus la nouvelle nomenclature le nomme Stegomyia albopicta) il appartient à la famille des Culicidae ; il est originaire d'Asie du Sud-Est. C'est actuellement l'une des cent espèces les plus invasives du monde, présente dans cent pays sur tous continents.

Description de l'espèce

Le moustique-tigre se reconnait par la présence d'une ligne longitudinale blanche en position centrale sur son thorax noir, visible à l'œil nu.

Il doit son nom aux rayures qu’il possède sur ses pattes, il les partage avec les espèces du même sous genre (Stegomyia).

Cycle biologique

Il se développe principalement en milieux urbain. La femelle va pondre ses œufs dans les eaux stagnantes et essentiellement dans les gîtes anthropiques, c'est-à-dire créés par l'homme, par comme les vases, soucoupes de pots de fleurs, gouttières mal vidées, vieux pneus, récipients en fer ou en plastique abandonnés, mais aussi ceux qui servent pour les décorations des jardins, puis évidemment les flaques d'eau après les fortes pluies d’orage. Les températures comprises entre 25 et 30°C, sont idéales pour la ponte des femelles (en moyenne 74 œufs tous les 3-4 jours).
La moitié de ces femelles vivent 29 jours à 25° puis 32 jours à 30 °C.

Comportement

C'est une espèce agressive qui pique de jour avec un pic d'agressivité au lever du jour et un autre au crépuscule. La femelle, comme chez tous les moustiques, une fois fécondée pique les mammifères (l’homme est un mammifère) ou les oiseaux pour absorber du sang dans lequel elle trouvera des protéines nécessaires pour nourrir sa progéniture. Le sang absorbé n’est la cause de l’infection, mais la salive que le moustique-tigre injecte fluidifier le sang de sa victime.

Son expansion : Il s'est implanté dans plusieurs départements du sud de la France.

Mais avec l'expansion des transports, l'aire de répartition de ce moustique ne cesse de s’accroître, avec de préoccupants risques sanitaires. Depuis quelques décennies, il est malheureusement en forte expansion à travers le monde, même en zone dite non-tropicale. Le transport ou le stockage de vieux pneus dans lesquels de l'eau stagne toujours est le  principal véhicule de sa prolifération. Le réchauffement climatique pourrait être un facteur d'expansion vers les zones tempérées.

En Europe, il est arrivé par la Catalogne vers 2005. Mais depuis le début des années 1990, il était déjà très présent sur une grande partie de l'Italie où il fut découvert pour la première fois à Gênes dans un dépôt de vieux pneus importés d’Asie. On le trouve également ponctuellement dans d'autres pays d'Europe méditerranéenne en Allemagne, en France et en Belgique en 2000 et 2013, aux Pays-Bas en 2007.

En France après quelques tentatives d'installation sur des zones de stockage de vieux pneus, d'où il avait été éradiqué, depuis 2004 il s’est établi durablement sur la côte des Alpes-Maritimes. Puis en 2006 en Haute-Corse, principalement dans la région de Bastia. En septembre 2008, on le rencontra dans le Var, il fut signalé à Saint-Raphaël, Fréjus, Roquebrune-sur-Argens, Toulon et Hyères.

Au printemps 2008, il a été identifié du côté  de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Le moustique-tigre est arrivé à Marseille en 2010, a été détecté en Charente-Maritime en 2013.

Depuis juillet 2014, l’espèce est désormais « implantée » dans 19 départements du sud de la France : (Gironde, Lot-et-Garonne, Tarn, Haute-Garonne, Pyrénées-Orientales, Aude, Hérault, Gard, Ardèche, Vaucluse, Isère, Rhône, Drôme, Bouches-du-Rhône, Var, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Corse du Sud et Haute-Corse) et Loire Atlantique, détecté en Vendée en août2014, signalé en Novembre 2014 dans le Bas-Rhin.

Les maladies qu’il véhicule : Le Chikungunya

Seules les femelles sont porteuses du virus du Chikungunya, car les mâles ne piquent pas. Les moustiques se contaminent entre eux en absorbant le sang d'un humain malade. Le virus se multiplie alors dans les cellules de l'insecte, en particulier son tube digestif, et finit par atteindre les glandes salivaires après une incubation de 2 à 6 jours. Le moustique peut alors contaminer d'autres personnes.

La dengue

La dengue est une autre maladie transmise par le moustique tigre.

Autres maladies en zone tropicale

Il peut inoculer une trentaine de virus, propageant notamment l'encéphalite de Saint Louis

Limiter la prolifération

Un des moyens de lutter collectivement contre le développement du moustique-tigre, consiste à supprimer les gîtes larvaires à l'intérieur et à l'extérieur de son habitation ou à le faire effectuer, par des professionnels, une lutte contre les moustiques adultes (traitement par un insecticide chimique ou biologique uniquement).

Larves de moustiques

Le moustique-tigre ne se déplace que sur une centaine de mètres au maximum. Donc, si une personne se fait piquer à son domicile ou dans son jardin, il y a de fortes chances que l’insecte soit né à proximité.

Les principales recommandations pour diminuer le nombre de larves de moustiques sont:

  • supprimer les endroits où l’eau peut stagner : petits détritus, encombrants, bâches plastiques, pneus usagés. À défaut, nids à moustiques peuvent être remplis par du sable ou de la terre. Ils sont en effet attirés par les eaux stagnantes, dans lesquelles ils viennent se reproduire.
  • changer l’eau des fleurs coupées une fois par semaine, supprimer les soucoupes des pots de fleur, ou de remplacer l’eau par du sable humide.
  • vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées et nettoyer régulièrement les gouttières, les regards, les caniveaux et les drainages.
  • couvrir les réservoirs d’eau avec un voile moustiquaire ou un simple tissu : bidons d’eau, citernes, bassins.
  • couvrir les piscines hors d’usage et évacuer l’eau des bâches ou traiter l’eau : eau de Javel, galet de chlore constitue un excellent moyen pour les repousser

Moustiques adultes

Pour éliminer les lieux de repos des adultes, il faut régulièrement entretenir le jardin et espaces verts :

  • débroussailler et tailler les herbes hautes ainsi que les haies,
  • élaguer les arbres,
  • ramasser les fruits tombés et les débris végétaux,
  • réduire les sources d’humidité, en limitant par exemple l’arrosage inutile.

Protection humaine

Afin de lutter contre le risque de transmission de maladies par cet insecte, le Ministère de la Santé a conseillé, notamment à la suite de la découverte de spécimens en France de porter des vêtements recouvrant au maximum le corps.

Recommandations pour la protection individuelle :

  • porter des vêtements longs et protéger pieds et chevilles;
  • aménager l’habitat (moustiquaires sur les lits et les berceaux, un grillage anti-moustiques aux fenêtres et aux portes, utilisation de ventilation et/ou de la climatisation (si on supporte car, attention ce moyen est souvent le cas d’angine en été)
  • utiliser des produits répulsifs cutanés.

Outre ces précautions de base évitez les lampes à rayons ultra-violet qui tuent tous les autres insectes nocturnes sans affecter les moustiques tigres.

Une plante à fleurs de la famille des Geraniaceae: le Géranium les repoussent assez bien.

 

Un de mes ami vient de signaler

de "lmonte" <lmonte@>  
à "pramb@orange.fr''
date 04/07/15 13:04
objet Planet / Zika : nouveau virus transmis par le moustique tigre
Bonjour,
 
Je vous recommande cet article :

Zika : nouveau virus transmis par le moustique tigre

Le virus zika vient d'être découvert par une équipe de chercheurs franco-thailandais
de l'Institut de recherche pour le développement (IRD), de l'Inserm et de l'institut Pasteur.
 

Article du Journal Gratuit- 20 Minutes-Moustique tigre

Cet article est une interview que j'ai accordé le 23/06/2015 au journal 20 minutes.

Interview moustique tigre a 20minnutes

 

 

 

Article du Journal Gratuit- 20 Minutes-Moustique tigre

Cet article est une interview que j'ai accordé le 23/06/2015 au journal 20 minutes.

Interview moustique tigre a 20minnutes 2