.

Les Blattes de chez nous

La Question suivante m' a été posé au sujet des Ravets:

Q: En quoi consistent les ''prouesses mémorielles'' dont vous parlez à propos des ''ravets'' ?


  R:
Les ravets, vous vous en souvenez, ce sont des blattes. N'allez pas imaginer que chez nous en France nous n'en avons pas, elles sont juste plus petites. Vous savez peut-être aussi,  que les blattes sont apparues à la fin de l'ère primaire (allez voir dans les échelles chronologiques). Elle n'ont pas évoluées de formes depuis la préhistoire. Les détritus ont toujours été à leur menu. Mais la prouesse ne réside pas là. De recentes expériences sur le comportement des blattes ont donnés les résultats suivants: Vous placez une blatte sur un parcours enduit de substances sucrées, et brusquement la voie se divise en deux; sur la seconde vous avez mis une piste de nourriture salée. Vous fermez l'accés à la source de sucre, vous verrez alors notre blatte contourner l'obstacle pour se délecter du nectar. Elle retourne dans son repaire, avertie les autres et la tentation est si grande qu'elle les accompagne. Entre deux vous avez interverti le sucré avec le salé. La blatte ne s'y trompe pas, elle va directement au sucré. On laisse queques jours s'écouler et on reprend le même sujet. Et l'on constate, avec surprise que cet ancêtre n'a pas oublié: entre deux traces, une connue et l'autre inconnue, elle ira vers celle qu'elle a déjà expérimenté. Jusqu'à présent on ne pensait pas qu'elles fussent douées d'autant de mémoire. 

Blattes capturées à Paris Photo A.M.B 1999