Quelles différences entre un aquarium d’eau douce et un aquarium d’eau de mer ?

La vue qu’offre un aquarium est un régal pour les yeux. Nombreux sont les particuliers qui souhaitent en avoir un chez eux pour en profiter, mais aussi apporter une touche d’élégance à leur intérieur. Si vous souhaitez installer un aquarium chez vous, alors il convient de faire le bon choix. Ce guide fournit les informations nécessaires afin de vous aider à distinguer l’aquarium d’eau douce et l’aquarium d’eau de mer.

Sommaire de l'article

Les caractéristiques d’un aquarium d’eau de mer

L’aquarium d’eau de mer nécessite la reproduction d’une eau de mer ainsi qu’un grand bac de 250 à 300 litres au minimum. Il implique de nombreux contrôles de paramètres physiques et chimiques de l’eau : densité, pH, nitrites, phosphates, nitrates, calcium, oxygène…

Comme le montre www.recifall.ch/, l’aquarium marin ne comporte que peu ou pas de plantes, sauf les algues présentes en grand nombre. L’éclairage peut également être plus intense et les températures sont susceptibles de varier.

L’eau doit être claire et contenir peu ou pas de solides en suspension. Des pompes de brassage sont aussi utiles pour s’assurer de reproduire le mouvement de l’eau du récif. Enfin, le sol de l’aquarium d’eau de mer n’est pas destiné à nourrir les plantes aquatiques. Il ne doit donc pas avoir une grande épaisseur pour améliorer la circulation entre les éléments.

 différence aquarium eau douce eau de mer

Qu’en est-il des aquariums d’eau douce ?

À l’inverse de l’aquarium marin, l’aquarium d’eau douce requiert un bac de 100 litres au minimum. Il peut accueillir de nombreuses variétés de poissons, mais aussi des éléments décoratifs, des roches et des plantes aquatiques. On distingue deux grands types d’aquariums d’eau douce : les aquariums d’eau douce froide et les aquariums d’eau douce tropicale.

Les aquariums d’eau douce froide sont les plus simples à entretenir. Avec une température d’eau estimée entre 16 -22 °C, ils peuvent accueillir des poissons rouges et sont adaptés aux débutants. Pour les aquariums d’eau douce tropicale, ils ont une eau d’une température de 24 à 30 °C et se déclinent en différents modèles : aquarium communautaire, aquarium spécifique, aquarium biotope, aquarium hollandais…

Quel type de poisson pour quel type d’aquarium ?

Les espèces de poisson que vous élevez vont dépendre du type d’aquarium choisi. Pour un aquarium marin, nous vous conseillons de choisir parmi les différents poissons colorés, marins et récifaux. Vous pouvez tout vous permettre :

  • poissons-chirurgiens,
  • poissons-lapins,
  • poissons-clowns,
  • poissons-anges, etc.

Cependant, les aquariums d’eau salée peuvent également accueillir d’autres espèces aquatiques : hippocampes, escargots, oursins, mollusques…

Dans les aquariums d’eau douce, les néons bleus et les poissons rouges sont les vedettes. Les mollusques tels que les corydoras et les combattants peuvent aussi y évoluer. Toutefois, de belles crevettes et de beaux escargots peuvent être ajoutés pour plus de vie.

Lire  Crocodile vs Alligator : quelles différences ?

Que choisir entre les deux ?

Pour choisir entre un aquarium d’eau de mer et un aquarium d’eau douce, nous vous conseillons de faire le point sur vos besoins. L’aquarium doit être un milieu de vie naturel et confortable pour les espèces, avec une taille adaptée au nombre de poissons que vous souhaitez élever. Prenez donc le soin d’étudier les besoins des espèces ciblées, mais aussi la qualité et le type d’eau.

Les accessoires jouent un grand rôle dans le bon fonctionnement de l’aquarium. Par exemple, des filtres sont utiles pour garder l’eau propre, de même qu’une pompe, choisie selon la quantité d’eau à filtrer. Il faudra également un système de chauffage pour maintenir l’eau à la bonne température. Aussi, procurez-vous un éclairage design.

Les aquariums marins sont plus chers à l’achat et à l’entretien que les versions d’eau douce. Ils nécessitent beaucoup d’équipements. Qui plus est, le coût des poissons d’eau de mer peut être important. Cela veut dire que vous risquez des pertes financières considérables si les poissons meurent par manque ou défaut d’entretien. Cependant, si vous voulez profiter de la beauté de votre aquarium tout en faisant des économies, choisissez un modèle d’eau douce.

Convertir un aquarium marin en aquarium d’eau douce : une possibilité ?

Il est possible de transformer un aquarium d’eau douce en aquarium d’eau salée et inversement en procédant à quelques ajustements.

La transformation d’un aquarium d’eau douce en aquarium marin est d’ailleurs la méthode la plus aisée. Vous devrez vider le bac, tout nettoyer avec de l’eau tiède non chlorée et l’essuyer. Remplacez aussi l’ensemble des filtres et du substrat par des équipements neufs pour le début d’un nouveau cycle. Il faudra aussi vous procurer des accessoires supplémentaires comme un écumeur de protéines et une tête motrice.

La conversion d’un aquarium d’eau de mer en aquarium d’eau douce est plus complexe, mais réalisable. Une fois de plus, vous devrez vider le réservoir et le nettoyer entièrement avec de l’eau tiède non chlorée. Avant d’y faire circuler de l’eau douce, vérifiez que le sel a été complètement éliminé de l’aquarium et de ses accessoires.

Vous connaissez à présent les différences entre un aquarium d’eau de mer et un aquarium d’eau douce. Faites votre choix en considérant vos besoins, votre maitrise de l’aquariophilie, vos espèces de poissons favorites et votre budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut