Paon blanc

Le paon est un oiseau qui appartient à une famille. Il s’agit de celle des phasianidés. Sa femelle est appelée la paonne. Ordinairement, cet oiseau est de couleur bleue ou verte quelques fois avec des plumes très colorées. Celles-ci servent parfois à un ornement. Toutefois, il existe la couleur blanche aussi bien chez le mâle que la femelle. La paonne blanche retiendra ici l’attention. Il s’agit d’un animal à découvrir. Pour cela, il faudrait tout savoir sur elle.

Qu’est-ce que la paonne blanche ?

Paonne blanche

La couleur de la paonne blanche est due au leucistisme dont elle est atteinte. Il s’agit d’une mutation génétique qui ne lui permet pas d’avoir les pigments colorés sur ses plumes. La paonne blanche tout comme le paon blanc, provient de différents croisements opérés par des éleveurs au fil du temps. Il est à préciser que la paonne blanche n’est pas un animal albinos. Il n’y a que son plumage qui n’est pas coloré.

La non coloration ne concerne que les plumes de paon. Elle a donc des yeux normaux contrairement aux animaux albinos qui ont des yeux rouges. La paonne blanche est donc un oiseau galliforme leuciste. Contrairement aux mâles, la paonne blanche n’est pas dotée d’une traine. Elle dispose plutôt d’une queue plus courte et ne fait donc pas la roue. Malgré sa couleur immaculée, la paonne blanche peut avoir quelques plumes grisâtres ou noires dans son plumage. Pour son élevage, elle a besoin d’espace.

Comment se reproduit la paonne blanche ?

À partir de 2 ou 3 ans, les paonnes en général atteignent la maturité. Elles peuvent donc pondre. La paonne blanche s’accouple avec le paon blanc lorsque ce dernier fait sa parade nuptiale. Pour avoir des petits de la même espèce, elle ne doit pas se reproduire avec un paon bleu. Elle peut pondre environ 7 ou 8 œufs pour chaque couvée. La paonne blanche construit elle-même son nid. Généralement, elle préfère les broussailles.

Lorsqu’elle est domestiquée, la paille ou le foin peuvent lui servir à faire son nid douillet. La durée d’incubation dure entre 28 et 30 jours. Les œufs des femelles des paons peuvent être couvés par une poule naine. À l’éclosion des œufs, les paonneaux qui en sortent sont couverts d’un léger duvet. La paonne blanche les nourrit et les protège pendant des semaines. Les chats et les renards sont des prédateurs qu’elle redoute.

Quel est son mode de vie ?

L’élevage des paons est possible, qu’ils soient bleus ou blancs. Il est recommandé de choisir des petits nés sous une poule naine ou sous un incubateur. De ce fait, ils sont plus sociables que les paonneaux nés sous leur mère. La période propice pour pondre est souvent au mois d’Avril. Dans la nature, elle vit dans des forêts sèche ou humide mais ouvert. Il s’agit d’un animal qui aime la liberté.

Pour son élevage, il est conseillé de lui construire une volière. Cette dernière doit être assez grande pour que le couple de paons blancs ait assez d’espace. Comme toutes les espèces de cet oiseau, la paonne blanche peut s’envoler. Les murs de la volière doivent atteindre 2m environ pour l’empêcher de sortir. Toutefois, son éleveur peut l’éjointer pour qu’elle ne s’échappe pas.

Comment se nourrit la paonne blanche ?

L’alimentation de cet oiseau particulier est identique à celle des paons bleus plus connus. Ce sont des omnivores qui se nourrissent un peu de tout. Dans la nature ou dans un jardin, la paonne blanche peut s’alimenter toute seule. Cependant, lorsqu’elle est élevée, son alimentation peut être compléter avec des céréales ou des légumes. Elle apprécie bien le maïs, les fruits, les graines de tournesol, les groseilles, etc.

Par ailleurs, elle peut raffoler les insectes ou les vers de terre dans le jardin. Il ne sera pas rare de la voir attraper quelques petits lézards. Elle est plus gourmande au cours de sa période de reproduction. Généralement, les paons ne tombent pas vite malade. Cependant, il est important de leur donner des vermifuges pour prévenir toute attaque de parasites. La paonne blanche peut avoir une durée de vie de 8 à 10 ans.

Il n’y a aucun rapport entre un paon blanc et un paon albinos

Le paon blanc ne fait pas à confondre avec un paon albinos. Il s’agit d’une erreur courante. Le paon blanc peut être décrit comme un leucistique. Cela signifie qu’il est caractérisé par une couleur blanche due à un gène génétique récessif. Il ne s’agit pas d’albinisme. Ceci est donc différent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page