aligator-albinos

Avec une peau de couleur blanc pâle et des yeux rosés, l’alligator albinos est une espèce de crocodile qui laisse dubitatif au premier regard. Spécimen très rare, on n’en compte qu’une vingtaine dans le monde. Inexistant à l’état sauvage, l’alligator albinos nʼest trouvé que dans les parcs animaliers où il est obtenu après élevage. Victime de l’albinisme, un trouble génétique, le crocodile albinos présente un fort déficit en mélanine. Une situation qui induit sa couleur blanche contrairement à celle plus sombre des autres espèces de crocodiliens. Entre erreur génétique ou magnificence de la nature, les crocodiliens albinos laissent sans voix ceux qui les croisent. Plongez ici dans lʼunivers de l’alligator albinos, un reptile aussi fascinant que séduisant.

L’albinisme chez les animaux : explications

L’albinisme est un trouble génétique rencontré chez presque toutes les espèces animales. Il n’est pas que propre aux alligators, car on retrouve aussi parmi les humains et d’autres animaux terrestres et aquatiques des albinos.

En effet, l’albinisme est dû à une mutation au niveau du gène qui code la production de la mélanine. Cette dernière est un pigment responsable de la couleur de la peau, des cheveux et des yeux.

Ainsi, lorsque l’albinisme survient, il y a hypomélanose, production très faible ou même nulle de mélanine par l’organisme. Les sujets atteints présentent alors une couleur de peau blanche ou parfois proche du rose clair, des yeux pâles ou tirant sur le rouge et des cheveux décolorés.

Cependant, contrairement à des idées reçues, l’albinisme n’est pas une maladie, mais plutôt un trouble génétique. Toutefois, les albinos restent des sujets un peu plus fragiles, car l’absence de mélanine les rend plus vulnérables aux attaques de santé de toutes sortes.

Le crocodile albinos : un animal rare

Difficile à apercevoir en pleine nature, l’alligator albinos est effectivement un animal assez rare, car on n’en compte qu’une petite vingtaine sur le globe. Présents dans les zoos où ils sont pris en charge, ils permettent de s’émerveiller face à cette originalité de la nature. En effet, il est quasi impossible de trouver un crocodile albinos dans la nature, puisque les naissances sont extrêmement rares.

Outre cet aspect, les bébés alligators albinos constituent des proies faciles à cause de leur couleur qui les empêche de se camoufler. Ainsi, ils sont dévorés par les oiseaux, les poissons et autres prédateurs.

Outre l’environnement de naissance des bébés alligators qui est hostile à leur croissance, leur état dʼalbinos fragilise encore plus leur organisme. En effet, leur peau sans mélanine les rend très sensibles au soleil et aux UV. Ils finissent alors par souffrir de divers troubles de la peau, notamment le cancer.

De plus, la fragilité de leur enveloppe corporelle ralentit le processus de cicatrisation des plaies, amenant les crocodiles albinos à souffrir d’infections mortelles en cas de blessures. Tous ces facteurs cumulés sont ce qui fait la rareté de l’alligator albinos. Néanmoins, les divers programmes de protection qui existent autour dʼeux permettent de pérenniser l’espèce.

Aligator albinos en video :

Crocodile albinos : origine, reproduction, caractéristiques

L’alligator albinos est un crocodilien de la famille des Alligatoridae. Il a une taille moyenne de 5 mètres pour un poids d’environ 360 kg. Animal carnivore et piscivore, lʼalligator albinos préfère les eaux douces. Ainsi, les milieux de vie préférés de l’alligator albinos sont les fleuves et rivières lents. Cependant, ce mammifère ne vit que dans une zone géographique très bien définie : l’Amérique du Nord. Les marais de Louisiane ou de Floride aux États-Unis sont les milieux principalement connus pour l’alligator albinos.

Reproduction chez l’alligator albinos

Comme les autres animaux de son espèce, le crocodile albinos est ovipare. Sa femelle pond des œufs sur la terre ferme dans un nid qu’elle prépare avec soin. Il s’agit le plus souvent d’une bonne touffe de feuilles en décomposition qui lui permettent d’obtenir une température de couvaison idéale. C’est dʼailleurs le gradient de température dans le nid qui déterminera le sexe des futurs alligators.

Après 3 mois environs dans lʼoeuf, les bébés alligators percent leur coquille pour découvrir la vie terrestre. Pendant les premiers jours, ils seront entretenus par leur mère qui les déplace le plus souvent sur son dos ou dans sa mâchoire. De plus, elle se chargera de les nourrir, les protéger et les éduquer avant qu’ils ne deviennent de fins prédateurs et livrés à eux-mêmes.

Alimentation chez l’alligator albinos

Le crocodile albinos se nourrit de poissons, de tortues, d’oiseaux et autres reptiles et mammifères. Il aime aussi bien rester dans l’eau ou passer le clair de son temps sur la berge à se prélasser au soleil. En milieu sauvage, l’alligator albinos a de très faibles chances de survie.

Par contre, lorsqu’il est en captivité, il peut vivre plusieurs décennies. Spécimen rare et protégé, le crocodile albinos suscitent l’admiration et la fascination chez tous ceux qui le regardent. Et même sʼil peut avoir un air inoffensif, il ne reste pas moins un animal sauvage et extrêmement dangereux.  

Connaissez vous la différence entre Crocodile vs Alligator ? Le crocodile a un museau plus fin et plus long (en forme de V), contrairement à l’alligator et au caïman qui ont une large mâchoire en forme de U.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page