Chien : comment l’aider à soulager les douleurs des articulations ?

Les douleurs articulaires ne sont pas des maux propres aux humains. Les chiens, ces fidèles compagnons, peuvent aussi en souffrir. Que ce soit par usure naturelle due au vieillissement ou à cause de maladies, elles sont assez fréquentes. Leurs conséquences sur la qualité de vie des chiens sont plus ou moins graves. Si dans certains cas, elles sont seulement source d’inconfort, dans d’autres, elles limitent totalement la mobilité de l’animal. Ainsi, si vous avez un chien qui en fait l’expérience, il vous revient de prendre les dispositions pour l’aider. Découvrez les options possibles pour soulager les douleurs des articulations de votre chien.

Sommaire de l'article

Optez pour une alimentation saine et adaptée à votre chien

L’alimentation joue un rôle clé dans la santé de votre chien, y compris en ce qui concerne les douleurs articulaires. Elle peut en effet aider à les limiter. Assurez-vous qu’elle est équilibrée. Elle doit contenir tous les nutriments essentiels à la croissance et à la bonne santé de votre animal de compagnie. Les aliments riches en acides gras oméga-3 par exemple ont un effet apaisant, dans une certaine mesure, sur l’inflammation.

Dans cette catégorie, on retrouve le saumon, le thon et les graines de lin. Il en est de même pour les mets avec une forte teneur en antioxydants. De plus, vous devez veiller à respecter les rations et les portions. Le but est de ne pas favoriser une prise de poids chez votre animal. L’excès de poids aggravera les douleurs de votre chien en augmentant la pression sur ses articulations. Si votre canin est en surpoids, consultez votre vétérinaire pour mettre en place un plan d’alimentation et d’exercice adapté à ses besoins.

Donnez des compléments alimentaires à votre chien pour réduire l’inflammation

Les compléments alimentaires sont aussi des options efficaces pour aider à réduire l’inflammation et les douleurs articulaires chez votre animal. Il existe dans ce cadre plusieurs compléments alimentaires pour chiens qui visent à soulager les problèmes d’articulation chez l’animal. Les plus couramment utilisés sont la glucosamine et la chondroïtine, deux substances qui se trouvent naturellement dans le cartilage. La première est un composé qui aide à régénérer le cartilage endommagé et à réduire l’inflammation des articulations. En ce qui concerne la seconde, elle sert à prévenir la dégradation du cartilage et à améliorer la mobilité articulaire.

En plus de la glucosamine et de la chondroïtine, d’autres compléments alimentaires vous seront peut-être utiles. Dans tous les cas, il est opportun de choisir des produits de haute qualité provenant de sources fiables. Consultez votre vétérinaire pour des recommandations spécifiques sur les compléments alimentaires à donner à votre chien. Vous éviterez ainsi d’aggraver la situation avec des produits inappropriés. Une fois que vous aurez trouvé les bons compléments, il faudra les donner à votre animal. Cela peut représenter un défi en fonction de la forme du produit.

En premier lieu, vous avez les comprimés qui ne sont pas systématiquement acceptés par les chiens. Si votre animal se montre réticent, pensez à les mélanger à sa nourriture ou à les introduire dans des friandises. Ensuite, il y a les compléments liquides qui vous facilitent un peu plus la tâche. Il suffit de les verser directement dans les repas de votre chien en respectant les doses. Enfin, vous avez les compléments alimentaires pour chien en forme de friandises qui sont parfaits pour tromper la vigilance de votre animal de compagnie.

Un chien couché par terre

Continuez à le faire marcher pour éviter l’ankylose

L’ankylose est une condition médicale dans laquelle une articulation devient raide et perd sa capacité à se mouvoir normalement. Cela peut se produire à la suite d’une blessure, d’une inflammation chronique ou d’une maladie qui affecte les articulations, comme l’arthrite. Elle augmente les douleurs articulaires, ce qui n’est clairement pas ce que vous désirez pour votre chien. Afin de le soulager et d’éviter qu’il en fasse l’expérience, vous avez plusieurs options envisageables. La plus simple consiste à le faire marcher.

Les effets de la marche sur votre chien

Maintenir votre chien actif en le faisant marcher régulièrement peut aider à prévenir l’ankylose. Cette activité physique renforce les muscles, les ligaments et les articulations. Elle améliore même la flexibilité, la mobilité et la santé globale de votre chien. Pour qu’elle ait les effets escomptés, la marche ne doit pas être intensive dès le début. Il est recommandé de commencer lentement et d’augmenter progressivement l’intensité et la durée des promenades avec votre animal. Celui-ci aura alors une période d’adaptation pour éviter les blessures ou la fatigue excessive s’il n’est pas habitué à l’exercice.

Lire  Combien coûte un détartrage pour chien ? Les réponses ici

La durée idéale pour les promenades

La durée des promenades dont il a besoin varie en fonction de sa race, de son âge et de son état de santé. Les chiens plus jeunes et plus actifs peuvent avoir besoin de plus de temps de marche. En général, vous pouvez vous en tenir à 30 minutes chaque jour ou tous les deux jours. Dans le doute, n’hésitez pas à en discuter avec un professionnel.

Les endroits adéquats pour la marche

Vous devez aussi faire attention aux endroits que vous choisissez pour garder votre chien actif. Ils doivent être sûrs et adaptés à sa condition. Vous pouvez vous rendre dans un parc pour chiens. C’est un espace dédié aux chiens qui offre des zones clôturées où ils peuvent jouer et socialiser en toute sécurité. Il y a également les sentiers de randonnée qui conviennent à cette activité. Il faudra cependant que votre chien puisse en respecter les règles. Si vous habitez près d’une plage, alors ne vous privez pas. Votre chien peut s’y défouler librement tant que les règles ne l’interdisent pas. Les parcs et les espaces verts sont aussi des options intéressantes.

A la recherche de races de chiens rares ? Découvrez les chiens japonais.

Des séances d’ostéopathie pour atténuer les douleurs

L’ostéopathie est une pratique de médecine alternative qui se concentre sur la manipulation manuelle des tissus mous et des os. Elle soulage la douleur, améliore la fonction et favorise la guérison. L’ostéopathie a été développée dans les années 1870 et est toujours utilisée dans certains cas. Recourir à des séances d’ostéopathie pour votre chien peut s’avérer efficace pour atténuer ses douleurs articulaires. Elles vont réduire l’inflammation et restaurer sa mobilité.

Toutefois, il est important de noter que l’ostéopathie ne convient pas à tous les chiens. Vous devez consulter votre vétérinaire avant de commencer toute forme de traitement alternatif pour votre animal. De plus, le choix de l’ostéopathe doit être minutieux. Sollicitez uniquement les services d’un professionnel formé et qualifié pour travailler avec des animaux de compagnie. Il aura une bonne maîtrise des particularités de l’anatomie et de la physiologie canine. Ses séances suivront aussi un schéma bien précis.

L’examen initial

Avant la séance, l’ostéopathe pour animaux de compagnie examinera le chien. Son objectif sera de comprendre ses antécédents médicaux, son mode de vie, sa posture et sa mobilité. Cette étape permettra également de détecter les zones de tension, de raideur ou de douleur dans le corps de votre compagnon.

L’évaluation et le traitement

L’ostéopathe effectuera ensuite une évaluation manuelle de l’anatomie du chien pour détecter les déséquilibres musculaires. Il fera des manipulations manuelles douces pour soulager les tensions et rétablir l’équilibre dans le corps du chien. Les techniques utilisées peuvent inclure des manipulations vertébrales, des massages, des étirements et d’autres techniques manuelles.

Le suivi

Après la séance, le professionnel pourra recommander des exercices ou des étirements à effectuer avec votre chien. Ils serviront en l’occurrence à renforcer les muscles et à maintenir une bonne posture. Il pourra pareillement conseiller des ajustements dans le mode de vie ou l’alimentation du chien pour aider à préserver sa santé. Si vous vous interrogez sur le nombre de séances dont votre chien aura besoin, alors il faut tenir compte de maints facteurs. La gravité de la condition et l’âge en font partie. Dans certains cas, une seule séance peut fournir des résultats positifs, tandis que dans d’autres, il en faudra plusieurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut