Un axolotl

L’axolotl est une espèce d’eau douce qui peut également se prêter à l’adoption domestique. Ainsi, lorsque vous décidez de le retenir en captivité, il est important de le placer dans les meilleures conditions pour garantir son confort. Cela passe également par le respect de son régime alimentaire. Quel meilleur moyen d’offrir un mode de vie convenable à votre animal de compagnie que de comprendre ses besoins. Pour vous aider, nous avons concocté un guide complet qui détaille les préférences alimentaires de ce spécimen. Découvrez ici comment nourrir un axolotl :

Description de l’axolotl

L’axolotl est une espèce de salamandre vivant essentiellement dans les eaux douces. Sa capacité à survivre en milieu sauvage et à demeurer au stade larvaire tout au long de sa vie sont les principaux éléments qui le rendent spécial. En effet, il suscite la curiosité de nombreuses personnes qui n’hésitent pas à l’adopter comme leur animal de compagnie. Il s’agit d’un ovipare qui se reproduit essentiellement par fécondation externe. Doté de plusieurs aptitudes dont la capacité à régénérer des organes défectueux, il présente une durée de vie moyenne de 5 à 10 ans.

Il n’est pas rare d’observer un accroissement de son activité pendant la nuit ou à l’aube en début de journée. C’est pour cela que certains spécialistes le qualifient d’animal nocturne car il a tendance à se calmer le jour et à s’agiter un peu plus au milieu de la nuit. À sa naissance, ce spécimen mesure généralement moins de 3 cm. Il va alors évoluer et se métamorphoser au fil du temps, afin d’atteindre le stade final de croissance au bout de 18 mois. À ce stade, il peut mesurer entre 15 et 33 centimètres. Dans le cadre d’une adoption domestique, les axolotls les plus répandus sont les individus mesurant environ 20 centimètres.

Quelles sont les caractéristiques de l’axolotl ?

Issu du bassin de la vallée du Mexique, l’axolotl se caractérise par de nombreuses particularités qui le distinguent des autres amphibiens. En ce qui concerne ses caractéristiques physiques, il présente une silhouette allongée pouvant mesurer jusqu’à 30 centimètres de long. Sa respiration est assurée par des branchies disposées de part et d’autre de sa tête. Il possède des pupilles noires et une peau lisse et élastique qui lui confère un certain dynamisme dans l’eau. Il se reconnaît également grâce à ses doigts minces, sa languette rétractable, ses dents bien alignées et sa queue plate qui lui permet de nager facilement. Il peut se décliner sous différentes formes en fonction des conditions de sa croissance et de son potentiel génétique. Il s’agit entre autres de la :

  • Forme Sauvage qui peut présenter une couleur grise, noire, brune, ou verte.
  • Forme Leucistique qui possède généralement des yeux à la nuance bleu noir et une peau blanche.
  • Forme Albinos qui présente des rouges et une peau blanche.

Par ailleurs, en ce qui concerne la reproduction, l’axolotl adulte présente un cycle de reproduction qui se produit une fois par an. Lors d’une ponte, la femelle peut produire environ 300 ovules qui seront ensuite fécondés pas le mâle dans l’eau. Une fois la fécondation effectuée, on assiste à l’éclosion des œufs environ 14 jours plus tard.

Qu’est-ce qu’il aime manger ?

Malgré sa structure primitive et sa capacité à demeurer à l’étape larvaire, l’axolotl se révèle être un carnivore. En milieu naturel, il observe une alimentation variée basée sur la consommation de certaines espèces aquatiques comme les poissons d’eau douce, des crevettes, les crustacés, les larves. Il se nourrit également d’alevins, de têtards, de vers, d’insectes et d’escargots. Cependant, il n’est pas rare de constater des instincts de cannibalisme chez certains individus de cette espèce. C’est-à-dire qu’en dehors des organismes vivants des eaux douces, ils sont capables de se dévorer entre eux.

Comment nourrir un axolotl en captivité ?

Lorsque vous sortez l’animal aquatique de son terrain naturel, vous êtes tenu de faire attention à son alimentation. Il est important de retenir que l’axolotl ne se nourrit que d’espèces aquatiques vivant dans les eaux douces. Il faut donc bannir tous les produits contenants de l’iode ou provenant de l’océan ou de la mer de son régime alimentaire. Même s’il est préférable de privilégier les êtres vivants pour nourrir les axolotls, les produits composés sont également acceptables. Par exemple, pour une alimentation saine et efficace, vous pouvez opter pour les pellets. Ils se présentent généralement sous la forme de comprimés ou de croquettes conçues à base de protéines et de vitamines en proportion microscopiques.

Au-delà des pellets, vous pouvez également nourrir votre axolotl avec des petits poissons vivants. Pour le faire, il vous suffit de les introduire dans l’aquarium et attendre que votre animal de compagnie ait suffisamment faim pour les chasser. L’autre option qui s’offre à vous en ce qui concerne l’alimentation de l’axolotl est l’utilisation des morceaux de poissons d’eau douce ou de verre de terre. Par ailleurs, il est conseillé de le nourrir le soir pendant que son activité s’amplifie. Pour ce qui est de la fréquence, cela peut varier en fonction de l’âge de l’animal. Vous pouvez observer une fréquence de 4 à 6 jours pour les juvéniles et de 3 à 5 jours pour les larves adultes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page