Charançon

Dans une habitation, certains ouvrages sont le plus souvent en bois. En dehors des meubles, il y a les poutres, la charpente et d’autres encore. Malheureusement, ceux-ci peuvent être attaqués par certains insectes appelés les xylophages. Ils détruisent le bois en le rongeant, car ils s’en nourrissent. Les dégâts qu’ils causent peuvent être considérables. Afin de les éviter, il faut savoir reconnaitre ces insectes nuisibles pour lutter contre eux par un traitement du bois.

Les signes de la présence d’insectes xylophages

Les larves d’insectes xylophages se retrouvent dans le bois après que les adultes aient déposé leurs œufs dans les fissures de bois. À l’éclosion de ces œufs, les larves qui en sortent peuvent durer des années dans le bois. Elles vont jusqu’à 5 ans voire 10 ans avant d’atteindre l’âge adulte. Ce n’est qu’à ce moment qu’ils sortent du bois pour s’envoler. Pour se libérer donc, ils creusent des orifices dans le bois. Ceux-ci sont remarquables grâce aux trous que l’on aperçoit sur la surface du bois.

Lesdits trous sont généralement de forme ronde ou ovale. Entre-temps, ils auraient déjà causé des dégâts dans le bois pendant leur état larvaire. La plupart du temps, ils rongent le bois en y créant des galeries. Ces larves s’en nourrissent jusqu’à leur maturité. Ainsi, au moment de sortir de leur trou, ils laissent autour de celui-ci de la vermoulure. Cette présence de sciure de bois autour de l’orifice d’envol est le principal signe indiquant la présence d’insectes xylophages.

Les larves xylophages peuvent être présentes dans n’importe quel type de bois, même sec. Qu’il s’agisse des anciens meubles, des poutres ou encore de la charpente d’une habitation, ces larves sont capables de les attaquer. En plus, elles ont une facilité à s’adapter à l’environnement dans lequel elles se retrouvent. Pour certaines, les conditions environnementales favorisent leur développement.

Un autre signe permettant de reconnaître les insectes xylophages est le son qu’ils émettent. En effet, des bruits secs peuvent être entendus au cours d’une période de l’année. Ils se font entendre lorsque ces insectes grignotent le bois. Parfois, ces bruits sont associés à des cris d’appel pendant leur période de reproduction. Ce constat peut être fait à partir du mois d’Avril jusqu’en Juin. Les bruits peuvent être également repérés grâce à un stéthoscope. Les larves de certains d’entre eux sont très bruyantes.

Les différents types d’insectes xylophages

Parmi les insectes xylophages, les termites sont les plus répandus et causent le plus de dégâts. Très souvent, ils s’attaquent aux structures en bois situés au rez-de-chaussée. La principale caractéristique pour les identifier est l’apparition de canaux en terre. Ceux-ci sont formés sur des murs extérieurs et leur sert de passage puisqu’ils ne supportent pas la lumière. Les termites passent donc par ces canaux pour s’attaquer aux structures en bois notamment les plinthes et les bas de portes.

Il y a aussi le capricorne des maisons. À l’état larvaire, il vit les bois tels que les parquets ou les charpentes où il creuse des galeries. Cette larve peut vivre entre 3 et 5 années et a une couleur blanche. Une fois l’âge adulte atteint, il prend la couleur noire et ne vit que quelques semaines. Le capricorne des maisons s’échappe donc du bois en créant un trou ovale. Celui-ci mesure 8 à 10mm de diamètre sur du bois résineux.

La petite vrillette est un xylophage dont l’aspect physique ressemble à celui du capricorne des maisons. Elle se retrouve souvent dans les bois feuillus. Elle peut causer des dégâts dans une maison en s’attaquant à plusieurs meubles comme le plancher ou la charpente, les boiseries et tout article de menuiserie. Sa présence peut être repérée grâce à la présence de vermoulure. Ses orifices mesurent entre 1 et 2 mm de diamètre. Il y a également la grosse vrillette qui est un peu plus rare que la petite.

Les astuces pour se débarrasser des insectes xylophages

Les attaques des insectes xylophages sont nuisibles pour les meubles et les structures en bois. La détection de leur présence doit faire l’objet d’une attention particulière. Des dispositions doivent être prises en vue de leur éradication pour préserver les biens en bois. Un produit insecticide peut être utilisé pour les neutraliser. En cas d’infestation, une simple pulvérisation à l’insecticide ne suffit pas. Dans ce cas, il convient de faire appel à un professionnel.

En cas de diagnostic d’une infestation, il saura la solution la mieux indiquée pour le cas. Un traitement curatif s’impose alors. Les experts en la matière réalisent donc un diagnostic pour évaluer le niveau d’infestation et l’ampleur des dégâts causés. Les traitements adaptés seront alors proposés et, s’il y a lieu, des travaux de rénovation. Les traitements contre les insectes xylophages sont efficaces et valables sur le long terme.

Il est important de suivre les étapes et les recommandations du professionnel. Ce faisant, les insectes xylophages disparaitront et ne referont plus leur apparition. Du moins pour un bon moment. Il est également possible de faire un traitement préventif contre les insectes xylophages. Cela empêche leur installation dans un local. Les spécialistes proposent des traitements que ce soit pour la charpente ou les poutres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page